NOUVEAUX IMMIGRANTS


20 Octobre 2015

Une maison bien à eux. Les obstacles à franchir par les nouveaux immigrants

 

Les nouveaux canadiens sont de plus en plus nombreux sur le marché de l’immobilier, alors qu’ils s’installent et passent de locataire à propriétaire en achetant leur première maison ici.

 

Plus de 280 000 nouveaux immigrants sont arrivés au Canada en 2010, le nombre le plus important en 50 ans selon le Ministère de l’immigration et de la citoyenneté. Les immigrants vont jouer un grand rôle sur le marché de l’immobilier dans les décennies à venir. Entre maintenant et 2031, la population canadienne née à l’étranger pourrait augmenter environ quatre fois plus vite que le reste de la population.

 

Pour ces nouveaux canadiens, leur premier achat immobilier peut être plus difficile à réaliser que prévu, car ils font face à des obstacles imprévus. Cependant il y a tout de même de belles occasions à saisir.

 

Manque d’historique de crédit

Le plus gros défi pour un nouvel immigrant est de bâtir un historique de crédit car il n’a pas encore cet historique au Canada.

 

Sans historique de crédit, ça peut être très difficile d’obtenir du financement hypothécaire. Il est important de commencer à bâtir son crédit dès l’arrivée en sol canadien. On encourage le nouvel immigrant à apporter avec lui des références de crédit et bancaires (de préférence en français ou en anglais) en provenance de son pays d’origine pour aider à bâtir un profil de crédit canadien.

 

Une grosse mise de fonds

Un autre obstacle chez le nouvel immigrant est que beaucoup d’institutions financières insistent traditionnellement à ce qu’un nouvel immigrant mette une mise de fonds de 25% à 35%. Une grosse mise de fonds pourrait être difficile à fournir pour certains car ils sont travailleurs autonomes et travaillent déjà fort pour établir leur entreprise ou ils ne sont pas capables d’avoir accès à des fonds en provenance de leur pays d’origine. 

 

La bonne nouvelle est que les choses changent. De plus en plus de prêteurs au Canada offrent des prêts hypothécaires adaptés aux nouveaux immigrants, même ceux qui n’ont pas le statut d’immigrant reçu. Dans beaucoup de cas, un immigrant peut obtenir un prêt hypothécaire avec une mise de fonds aussi faible que 5% de la valeur de la propriété, pourvu qu’elle vienne de ses propres ressources. 

 

Pour commencer à se préparer à faire une demande de prêt hypothécaire, il faut rassembler les documents suivants :

  • Copies du permis de travail, certificat d’immigrant reçu ou du passeport
  • Numéro d’assurance sociale
  • Lettre de l’employeur (pour chaque demandeur)
  • Références de crédit
  • Preuve de la source de la mise de fonds
  • Relevés bancaires montrant l’activité sur le compte sur 90 jours

 

La bonne nouvelle est que les courtiers hypothécaires peuvent simplifier le processus hypothécaire pour les nouveaux immigrants, en les conseillant sur le crédit au Canada, en obtenant des références de crédit de banques étrangères, en confirmant des revenus de l’étranger; un courtier peut travailler avec des clients nouveaux immigrants pour présenter l’historique financière des demandeurs à la satisfaction du prêteur.

Demande en ligne hypothèque Contactez Intelligence Hypothécaire

Abonnez-vous à l'infolettre!
Gardez votre hypothèque optimale avec nos chroniques professionnelles!

Autres articles
Retour
 
     
Terme Affiché Nous
Variable* 3.95% 2.90 %
1 an 4.19 % 2.79 %
3 ans 4.44 % 3.39%
5 ans 5.59 % 3.49%
7 ans  5.99 % 4.24 %
10 ans 6.60% 4.14 %
     
*Sujet à changement sans préavis.
                                                             
Gardez votre hypothèque optimale avec nos chroniques professionnelles!
Cliquez « J'aime! » sur Facebook
Le meilleur prêt en hypothèque sur plus de 20 institutions financières. Voir la liste